Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 20:12

spivet.jpg

L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen aux éditions NIL

Le film de Jeunet est très sympathique, le spectateur passe un chouette moment plein de tendresse, d'émotion, de sourires, et le jeune acteur qui joue TS SPIVET est parfait dans ce rôle.

La 3d ne s'impose pas mais amène un plus qui n'est pas désagréable.

couv51037726.jpg

 

Mais passons désormais au livre, livre  que j'avais feuilleté par hasard il y a près de 3 ans au fil de mes déambulations dans les librairie du Nord. Ce livre m'avait séduite avec son format inclassable dans une bibliothèque ikéa (19,5 X23 cm: je le mets où?), avec ses petits dessins à gauche, à droite en haut qui pénètrent dans le texte, qui déambulent de page en page tels des éléments cartographiques au gré des pensées de notre jeune héros qui s'insinuent dans le récit. Et j'étais hélas tombée sous l'emprise d'un autre livre à l'époque et honte sur moi je l'ai oublié durant 3 ans...Mais Jeunet lui l'avait lu et a demandé à l'auteur l'autorisation de l'adapter au cinéma: merci M. Jeunet de m'avoir fait retrouver ce livre perdu, de m'avoir fait retrouver la mémoire.

Le fim de Jeunet met bien en valeur la part du livre sur cet enfant prodigieux qui cartographie sans cesse tout l'espace qui l'entoure et qui dessine et représente à sa manière le monde adulte : une manière de se l'approprier, de poser son regard sur ce monde des adultes si hypocrites parfois, adultes trop silencieux sur les sujets graves comme perdre son frère dans un stupide accident.

Mais le fim oublie toute la partie sur le passé, sur le journal de l'arrière arrière grand mère qui est  occulté et c'est dommage. Cette page sur la place des femmes au 19ème siècle dans le milieu scientifique (monopolisé par la gente masculine) est incontournable pour rétablir le lien de TS avec sa mère scientifique distraite , à la recherche d'une cicindèle improbable, de plus cela m'a fait revenir en mémoire un autre livre sur la place des femmes chez les scientifiques: "prodigieuses créatures" de Tracy Chevalier.

Et puis il y a aussi dans le livre toute la partie sur cette mystérieuse société secrète du Mégathérium qui n'apparait pas non plus dans le film: une société secrète en lutte contre tout dogmatisme et asservissement envers les états de la part des scientifiques. Ce club parait un peu loufoque mais permet à TS de rester lui même sans rentrer dans l'hypocrisie du monde des adultes et de retrouver sa place d'enfant auprès de son papa et de sa maman.

Voilà heureusement que j'ai lu le livre après le film, comme c'est souvent le cas, le livre est bien plus savoureux et vaste.

Mais Jeunet ne pouvait pas faire autrement que de faire des choix.

Donc un livre à lire, un vrai bonheur. Mais aussi un film à voir (avant le livre), un agréable et beau moment de cinéma, un road moovie en train / camping -car d'un enfant à travers les USA, alors qu'aucune image n'a été tournée

 aux États-Unis.

.Pagets-spivet.jpg

 

Naine Mithrilde retour après...de longs mois.

 

PS: du Père Noël: attention ce livre sera bien placé dans ma hotte...des cadeaux en double ou à partager probablement.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens