Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:08

C’était aujourd’hui ou jamais. Il fallait bien fêter ce moment d’histoire. Dix ans, c’est court pour des célébrations. Vingt ans, c’est opportun, c’est le temps d’une génération: celle des Allemands nés en 1989, ils ont 20 ans en 2009, c'est la première génération qui n’a pas vécu le „Mur“.

 

L’Allemagne fête en effet aujourd’hui le vingtième anniversaire de la Chute du Mur de Berlin, mais la ville a déjà fêté tout le week-end cet événement. Des dizaines de milliers de personnes sont venues admirer le „Mur de dominos“ en polystyrène qui a été érigé pour la circonstance sur un kilomètre et demi, qui a été décoré par des artistes et des écoliers de toute l’Allemagne et qui sera symboliquement détruit lundi soir. L’ancien syndicaliste et president polonais Lech Walesa*et l’ancien premier minister hongrois Nemeth* donneront le coup d’envoi à la chute du "Mur de dominos" devant le Reichstag, tandis qu'au même moment, des écoliers et le président de la Commission européenne feront tomber les premiers dominos du dispositif sur la place Potsdamer Platz. La fête de la Liberté à Berlin, à laquelle des centaines de milliers de visiteurs sont attendus, couronnera les festivités liées à cet anniversaire. Y prendront part également des chefs d’États et de gouvernements  ainsi que la ministre des affaires étrangères américaine Hillary Clinton et le président russe Dmitri Medvedev.

 

Que fête-t-on en réalité au bout de vingt ans avec la chute du Mur de Berlin?  La liste est longue , entre autres : la fin d’un régime peu soucieux des libertés individuelles, la réunification d’un pays scindé en deux par la Guerre froide au terme d’une abominable Seconde guerre mondiale, le balbutiement d’une Union européenne en pleine expansion géographique, bref un nouvel ordre mondial dans la foulée d’une redistribution politique des cartes à l’échelle européenne.

 

Pour sa part, Angela Merkel, qui est née et a grandi en République démocratique allemande,  a déjà prononcé dimanche soir un discours vantant le courage montré à  l’époque par ses concitoyens.

 

   "Les citoyens ont fait preuve de courage lorsqu’ils se sont dressés contre la dictature communiste”, a dit la Chancelière dimanche à Potsdam. Vingt ans plus tard, Angela Merkel exhorte ses concitoyens à s’inspirer de cet exemple pour s’engager en faveur des autres et contre l’injustice. “Ce que nous avons vécu devrait nous motiver à continuer à montrer du courage“. Puis, elle s’est adressée à l’ancien dirigeant de l’ex-Union soviétique, présent dans le public, en lui disant ces mots : „Vous n’êtes pas intervenu. Et cela, mon cher  Mikha ïl Gorbatchev,  a réprésenté beaucoup, vraiment beaucoup."

Quant au Ministre fédéral des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, il a exprimé  lors de la même soirée la profonde gratitude de l’Allemagne envers les États-Unis pour l’aide qu’ils lui ont fournie à l’époque.  Mais il a déclaré qu’il n’était pas exact de dire que le Mur était tombé. “Il a été défoncé. Défoncé par des gens et défoncé de l’Est vers l’Ouest. Il a été pris d’assaut et renversé, creusé, démoli, au cours d’une révolution pacifique.“ Il ne s’agirait pas d’oublier, a-t-il précisé, combien de gens sont descendus dans la rue même avant la chute du Mur et y ont risqué leur vie. “Ce sont eux, les héros“, a déclaré ce membre du parti centre-libéral FDP.

Hillary Clinton a donné également de sa personne en appelant à faire tomber de même les „murs du 21ème siècle“ et elle a cité comme enjeu international majeur la lutte contre le terrorisme, contre la prolifération des armes atomiques et la lutte contre le changement climatique.


Étonnant, non?

Mon programme de cinema était aujourd’hui à l’unisson de cette célébration. Comme sur une carte postale, on pouvait lire :

La Vie des Autres Entre les Murs          

Bons Baisers de Russie

 

Goodbye

Lenin !

 

 

*Le syndicat polonais Solidarnosc, conduit par Walesa durant les années 80 a fait vaciller les bastions du communisme, tandis que c’est sous le régime de Nemeth qu’en été 1989, les dispositifs frontaliers austro-hongrois ont été détruits.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens