Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 23:30

 Bizarre, bizarre, comme c‘est bizarre… D’habitude, les expatriés français sont les grands oubliés de la politique française… On ne parle jamais d’eux, on ne les montre  que rarement à la télé, en principe pour illustrer un discours de circonstance.  Certes, les journaux sont  actuellement obsédés par UN expatrié, le plus célèbre et le mieux rémunéré, bien sûr, je veux parler de Strauß-Kahn, mais à part lui, qui connaît les expatriés français ?

Alors, je vous le demande, monsieur Cahuzac, cet intérêt soudain – autant que malheureux – pour les expatriés français, s‘agissait-il tout bêtement d’un douloureux manque de notoriété de votre part? Ne parlait-on pas assez de vous, monsieur Cahuzac ? Ou, en fidèle Strauss-Kahnien,  tissez-vous déjà aujourd‘hui la trame DSK pour le compte de ce dernier? Car votre proposition ridicule d’imposer les expatriés français, comme s’ils étaient de mauvais Français, uniquement parce qu’il ne foulent pas quotidiennement  le sol français, n’est que la reprise de l’idée que Strauß-Kahn avait déjà avancée au moment des primaires socialistes pour la présidentielle de 2007! Ah, le „droit du sol“ est devenu le „devoir du sol“ …Pourtant, DSK s’est lui-même expatrié entre-temps, même si je n’aurai pas l’outrecuidance de mesurer mon salaire d’expatriée au sien. Lui, bien-sûr, c’est pour la „bonne cause“! (je ris … de me voir si expatriée en mon miroir…)

Allons, monsieur Cahuzac, je suppose que vous êtes fier de votre coup – de pub? Qu’est-ce que cela vous fait de jouer le „Besson à l’envers“? La chasse à l’expatrié, serait-ce la nouvelle mode?

Monsieur Cahuzac, jusqu’où irez vous allègrement pour nous stigmatiser, nous les „méchants“ expatriés, qui vous avons fait pourtant la fleur de quitter la France – ajouterai-je que, de mon temps, elle était socialiste – qui refusait de nous employer et qui lui avons ainsi évité de nous payer le chômage !?????????????????????

Car enfin, monsieur Cahuzac, les Francais qui s’en vont, ce ne sont pas seulement les chercheurs dont la France refuse de reconnaître les mérites, ou les vilains traders qui ne sont qu’une poignée, les expatriés, ce sont des gens, certes pas comme vous,  qui préférez manifestement la société qui fait du „surplace“, mais, disons, comme moi, qui ne trouvaient pas de travail et qui ont tout fait pour éviter le chômage. Qui se sont souvent déracinés pour ne pas être à la charge de la société, où quelle soit, et ont préféré partir pour pouvoir mettre à profit leur savoir-faire.  Alors vous devriez  plutôt leur être reconnaissant, à ces expatriés ! Car, s’ils ne prétendent pas être de meilleurs Francais que les métropolitains - ce qui serait stupide encore plus qu‘ arrogant -  ils n’en sont pas plus mauvais!

 Cette proposition d'imposition des expatriés, monsieur Cahuzac, relève de préjugés de salon. Il semblerait que vous ne soyez jamais allé sur le terrain, en tout cas, pas sur celui des VRAIS expatriés! (Non, les salons du FMI, cela ne suffira pas…)

Est-ce que je demande, moi une indemnisation à la France pour avoir refusé en son temps de m‘octroyer un travail et m’avoir pour ainsi dire OBLIGÉE à m’expatrier pour trouver un emploi ? Si je me rappelle bien, c’était sous le premier gouvernement socialiste….pour lequel j’avais d’ailleurs voté… Au moins, dans mon pays européen d’adoption, l’Allemagne, on m‘a offert  très vite un travail, et mon employeur était même enthousiaste en découvrant  mes diplômes…

Ce qui me fait penser que, si on y regarde de près, c’est bien la faute d’une „certaine France“, si on a tant de mal à y trouver un emploi. Je prends un exemple au hasard : mon mari avait été  sidéré quand il avait passé des entretiens d’embauche en France avec l’arrière-pensée de venir s’y installer avec sa –mauvaise?- Francaise d’épouse! En France, quand on vous faisait passer un entretien d’embauche (est-ce toujours ainsi, j’ai peur?), c’est à peu près le même cirque que pour le Capes ou l’agrégation : votre futur employeur  vous parle comme s’il vous faisait une faveur de - peut-être -  vouloir vous embaucher. Au lieu de détecter vos points forts, il cherche à vous prendre en défaut! Quand nous écoutons mes compatriotes français parler de l‘atmosphère au travail en France, nous sommes stupéfaits de cette mentalité de petits-chefs qui mettent la pression sur leurs collègues, toujours par des méthodes de terreur. C’est affolant. Et est-ce donc si bizarre si  mon mari a, comme moi, trouvé  lui-aussi tout-de-suite en Allemagne cet emploi qu’on lui avait refusé dedaigneusement en France quelques mois auparavant ?

Et au vu des résultats économiques de l’Allemagne, osera-t-on objecter que ces Allemands – si sérieux, ouaf! – embaucheraient n’importe comment et n’importe-qui ? Toujours est-il que ce qui les intéresse, c‘est de faire ressortir les points forts du futur employé. Pour avoir fait passer récemment un entretien d’embauche à des candidats, je confirme que c’était la motivation principale de l‘employeur. Qui a d‘ailleurs embauché une Française !

Dans votre projet, monsieur Cahuzac, le „pompon“, si l’on peut dire, c’est que ce projet de loi soit proposé par des représentants du  PS, le même parti qui fait normalement un carton à l’étranger aux élections présidentielles, notamment en Allemagne !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Si cette idée saugrenue émanait d’un Besson ou d’un Hortefeux, je ne serais pas particulièrement surprise, ils nous ont habitués à tant de projets bancals… mais d’un PS qui se veut le porte-parole de TOUS les Français, c‘est vraiment à la limite du racisme anti-expatriés français.

Les expatriés français ne deviendraient-ils pas les Roms du PS? Toujours est-il que, tandis que le gouvernement  essaye d’expulser les Roms vers l’étranger, le PS envisage de faire revenir de force les Français sur le territoire, quitte à les punir financièrement  s’ils ne le font pas ? En passant, l’image europhile du PS en prend un coup, puisque l’expatrié, pour avoir l’effronterie de vivre à l’étranger – peu importe ses raisons d’ailleurs -   serait donc vécu en France comme une insulte faite au pays des droits de l’homme (sic). Et faisant fi du fameux rayonnement de la culture française à l’étranger, jetons le bébé avec l‘eau du bain!

Oserai-je objecter que, vu le spectacle affligeant donné par –plus d‘-un dirigeant politique français à l’étranger, les pauvres expatriés ne sont pas de trop pour tenter de faire, bon gré mal gré, notamment à chaque sortie présidientielle -  soit une explication de textes soit une tentative de déminage relationnel avec le pays d’adoption! En prime, ils en prennent plein la figure de la part des autochtones pour l’image écornée de leur pays alors qu’ils n’y sont pour rien et qu'ils sont obligés de jouer les diplomates! Ils prennent en réalité de plein fouet les dommages collatéraux de la politique française. Et on ne leur donne même pas la légion d’honneur ? Mais il est vrai que de nos jours, on la donne à n’importe qui...

Et bien, s‘il le faut, si ce projet „anti-Français à l’étranger“ trouve une oreille réceptive parmi vos collègues députés,  le PS n’aura plus ma voix, et que les soi-disant socialistes se le disent : il y a 2, 5 millions de Francais à l’étranger ! Dont une partie non négligeable vote socialiste. En effet, s’ils veulent perdre la prochaine présidentielle, ils n’ont qu’à continuer à faire de telles propositions aussi ineptes que méprisantes, ce sera du tout cuit pour Sarkozy!!!!!!!!!!!!!

Ah, nous y venons enfin, monsieur Cahuzac: comme dirait Alain Souchon, pire encore que l’injustice, ce qui frappe, c‘est „ah! le mépris“ , le mépris pour des gens qui essaient tout simplement de bosser et qui n‘hésitent pas à se déraciner pour ne pas être au chômage EN FRANCE ! Alors comme cela, au parti socialiste, ils croient peut-être que tous les expatriés sont des traders? Si tel est le cas, une telle proposition relève de l’incompétence politique! Revoyez votre copie, monsieur Cahuzac !!!!!  Savez-vous par exemple que bon nombre de Français expatriés vivent dans la pauvreté? Et pas en France, non, mais dans certains pays étrangers! Demandez plutôt aux représentants des Français à l’étranger! Ou n’êtes-vous pas encore au courant qu’il existe des représentants officiels des Français à l’étranger (AFE)?

Mais, au fait, monsieur Cahuzac, se pourrait-il également que vous n‘alliez à l’étranger que pour vos vacances !? Seriez-vous aussi  „égoiste“ qu’un expatrié qui y travaille ? En effet,  poussons l’absurdité de votre raisonnement encore plus loin, voulez-vous : en vacances, on dépense ses sous à l’étranger, c’en est trop,  voilà qui représente un manque à gagner et il y a de l’argent à gagner (pour qui, cela est une autre affaire…): allez hop : à quand une pénalité à chaque vacancier qui  ne passe pas ses vacances sur le „terroir“ tant loué par notre président de la République?

Votre proposition représente plus qu‘une perte de bons sens : c'est un affront fait aux Français expatriés!

En tout cas, si cette loi passe, c’est fini, je ne voterai plus socialiste et JE NE SERAI PAS LA SEULE, et je n’aurai même pas besoin de voter Sarkozy pour qu’il repasse !!!!!!Croyez bien que ce n‘est pas la peur qu‘il repasse qui pourra alors me faire voter socialiste, parce qu‘à ce train-là, si le PS cautionne votre proposition, Sarko ne peut pas faire pire.

Monsieur Cahuzac, je n’arrive pas à y croire : vous êtes bien, d’après ce que j’ai lu, le président (PS) de la commission des finances de l’Assemblée? Les finances seraient donc théoriquement votre spécialité ? Et c’est tout ce que vous avez trouvé pour „brillerdans votre spécialité, cette petite proposition de rien du tout, juste mesquine et stigmatisante de surcroît vis-à-vis des expatriés français?  

Monsieur Cahuzac, vous venez précisément de prouver que vous pouvez faire pire que Sarkozy, Besson et Hortefeux réunis!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et pour avoir commis cette “petite infâmie“, monsieur Cahuzac, vous insultez les expatriés français. Car c’est bien de la politique mesquine – en bon francais : „politicarde“ que vous faites là et franchement, si ce n’est que de cela qu’il s’agit, vous enfoncez le PS avec vous au risque que de nombreux électeurs socialistes, expatriés ou „impatriés“ ne le pardonnent pas au PS au moment voulu (2012).

Madame Aubry, les expatriés que nous sommes vous sauraient gré d’avoir la présence d’esprit de stopper les „âgités du terroir“ de tous poils!

Il se pourrait que la survie politique du PS, voire sa victoire à la présidentielle de 2012, dépende des 2,5 millions de Français expatriés, qui en principe,  ne l’oubliez pas, votent de préférence „à gauche“…

Il semble que vous ne compreniez rien aux sentiments qui unissent un expatrié à sa patrie, son pays natal, appelez-le comme vous voulez. Un expatrié emmène un bout de son pays avec lui, en son for intérieur, dans son éloignement, si c'est cela aussi que l'on peut appeler le rayonnement de la France à l'étranger. Mais apparemment, vous n'avez pas perdu une minute à vous poser la question de ce qu'est un expatrié, de sa situation autant psychologique que financière, de ce qu'il ressent parfois loin de son pays natal, même si ce n'est pas forcément négatif. Est-ce que je me trompe : pour quelques sous gagnés dans les caisses de l'État, vous ne considérez un expatrié que sous l'angle comptable? Combien vaut un expatrié, monsieur Cahuzac?

Enfin, monsieur Cahuzac, tant que nous y sommes, j’ai une meilleure idée pour une proposition de loi sur les expatriés: ne pourrait-on pas proposer une loi qui interdise aux expatriés de se présenter aux élections  présidentielles?

Et puis quoi, monsieur Cahuzac, il ne manquerait plus que cela que ce soit Le Grand Expatrié de la France qui ose se présenter en 2012 aux élections présidentielles, non? Quant à „punir“ les "mauvais" Français que seraient les expatriés, commencez donc par donner l’exemple  en sacrifiant politiquement le „meilleur“ d’entre eux sur l'autel de la République! Votre proposition initiale y trouverait là son aboutissement logique - mais la logique, n'est-ce pas, dans tout cela...? 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> On n'aurait plus le droit de circuler librement, d'aller vivre ailleurs? bouger, c'est respirer, c'est découvrir,c'est s'étonner, c'est s'émerveiller, c'est rencontrer.....ah, oui, les politiques<br /> de tout bord nous aident bien à devenir citoyens de la planète!!!!!!<br /> restez chez vous, payez votre facebook, buvez votre coca-cola, et vive l'avenir!!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Article très bien écrit comme toujours, et qui pose des questionnements intimes et sensibles sur la démarche de vivre dans un autre pays que celui où l'on est né.<br /> <br /> Mais je ne comprends pas une telle surprise, c'est banalité de dire que le PS et l'UMP marche main dans la main. On le sait, ils l'ont déjà prouvé, ne serait-ce que dans leur silence face à la<br /> haine. Le PS laisse parler et il s'en porte bien. Ce n'est pas cette petite parole qui attise ma colère, le PS a fini de se cacher. Comprends moi bien, naine franche, je ressens ta colère<br /> intimement et elle répond aux miennes. Il me semble bien que lorsque les expatriés français vivaient en France, ils les ont payées, leurs impôts (puisque c'est ça qui importe le plus aux yeux des<br /> politiques). Si nous avons une valeur financière, c'est que nous sommes des marchandises, voila c'est dit !<br /> <br /> Je rebondirai sur deux phrases qui sont, j'entends bien, des effets d'écriture, d'argumentation enflammée mais elles me permettent de faire un petit topo sur la situation de certains. Prenons Paris<br /> comme exemple (c'est plus facile pour moi) et le parallèle ironique entre les expatriés et les Roms.<br /> Voila ce que j'ai appris en revoyant des amis et qui ont passé ces derniers mois à protéger les communautés Roms de Paris. Ils sont chassés des terrains qu'ils squattaient (bouh le squat c'est mal<br /> !) pour être relogés sur des terrains sans constructions sanitaires (que les conseils généraux leur ont pourtant promis) et qui bordent les voies rapides (ils partent des bidonvilles du périph'<br /> pour aller sur d'autres).<br /> L'ironie est que pour les "chasser" des terrains, les maires pondent des papiers purement administratifs disant qu'il est nécessaire de dératiser le terrain pour ne pas que les rats envahissent le<br /> quartier.<br /> Qui sont les rats ?<br /> Les communautés sont prises en charge par l'association "Coup de main" (l'insertion par l'emploi)et un certain Juan Rodriguez qui négocie avec les Roms en évacuant tout témoin français (doit-on<br /> avoir maintenant des rapporteurs internationaux en France ?), il négocie avec les conseils généraux pour 10 familles (les plus méritantes) au lieu des 150 qui constituent les communauté. et ça, ce<br /> n'est pas Juan Rodriguez qui va le dire aux Roms. Les CRS détruisent leur habitation après les avoir évacués, l'association leur fournit donc des camping-car rapiécés, qui prennent l'eau et qui<br /> n'ont pas de serrures (c'est plus facile à ouvrir).<br /> Des amis ont passé les deux derniers mois à protéger les familles Roms de la police mais aussi des associations soit-disant bienfaitrices qui négocient sans témoin et des conseils généraux(une aide<br /> se négocie-t-elle ?). Les quatres villes où ces actions se sont déroulées sont : Choisy-le Roi (maire Daniel Devisse, membre du PCF), Pantin (maire Bernard Kern, membre du PS), Montreuil (maire<br /> Dominique Voynet, on la connaît, les Verts), Bagnolet (ville communiste depuis 1928) (maire Marc Everbecq, PCF). Après chaque dératisation, les habitants de ces quatre villes ont reçus dans leur<br /> boite aux lettres (je l'ai reçu l'année dernière), un papier du maire expliquant que ce n'était pas la faute de la municipalité si les Roms étaient chassés et mal relogés mais de celle du<br /> gouvernement et qu'il ne fallait donc pas lui en tenir rigueur.<br /> <br /> <br /> Alors, non, je ne crois pas que Cahuzac vient de prouver qu'il pouvait faire pire que Sarkozy, Hortefeux et Besson réunis. Il a juste dit qu'ils marchaient dans une même direction et dans un but<br /> commun, mais ça, on le savait déjà.<br /> <br /> wolo<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Salut Naine franche<br /> J'ai aimé ton coup de colère et j'ai fait une note sur mon blog avec un lien sur ton article.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Bravo!<br /> <br /> J'ai entendu ça hier à la radio et je n'en croyais pas mes oreilles; après, je me suis dit que M.Cahuzac promoteur (ou "réanimateur") de cette brillante idée avait voulu viser les expat pour<br /> raisons fiscales en oubliant du coup la grande majorité des expat qui le sont pour de toutes autres raisons. C'est vraiment une idée franchouillarde, du type "mettez les charriots en cercle",et sus<br /> aux intrépides qui vont voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Bonjour le retour au terroir, la politique du clocher! La france c'est connu c'est le plus beau pays du monde: pourquoi aller<br /> ailleurs !!!!!!<br /> <br /> Quand on voit que M.Cahuzac est le président PS de la commission des finances de l'assemblée, il y a de quoi de quoi déprimer et commencer à regretter, dans mon cas, de ne pas avoir pris la<br /> nationalité...espagnole, parce que vraiment, vraiment, vraiment, ça ne va pas bien dans notre pays. Si c'est ce genre de propositions que les socialistes ont à faire, on est vraiment vraiment<br /> vraiment mal barrés!<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens