Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 15:16

Mon billet du jour. Il s'agit bien de remettre les pendules à l'heure...


Cela commence par une forte irritation au niveau du vocabulaire, qui me démange depuis plusieurs semaines. Elle concerne le verbe "blanchir". La guérison passe sans doute par une "application juridique".

En effet, je suis allée plonger mon nez dans le Petit Larousse qui me dit entre autres ceci : Blanchir quelqu'un: 4. Démontrer l'innocence de qqn. ; disculper, innocenter.

 

Or, il y a encore si peu, sur France Inter, Yvan Levaï a parlé du "plus grand expatrié de France" (voir mon billet sur les mauvais Francais de M. Cahuzac) qui était tout juste rentré quasiment en fanfare de New York, en disant qu'il avait été blanchi par le juge New-Yorkais. Il y a encore quelques jours, le terme était de nouveau repris par une journaliste sur une chaîne d'infos, je ne me rappelle plus laquelle. On finit par s'habituer à ce vocabulaire.

 

Mais voilà, si on se penche sur le jugement, on peut y lire que l'ex-premier intéressé des médias n'a pas pu être inculpé (mis en examen, dirait-on en France) en l'absence de l'établissement de sa culpabilité au delà du doute raisonnable. Un sacré distinguo!  Cela ne signifie absolument pas qu'il y ait eu disculpation dudit intéressé.


L'heure est grave : un tel contre sens dans les mots de la part de gens censés relayer - correctement! - les informations est proprement intolérable. Dans d'autres professions, ils seraient carrément passible d'un blâme pour faute professionnelle. C'est pourquoi je recommande vivement un crash-course en droit pénal pour tous ces messieurs journalistes si prompts à "vulgariser" les décisions des tribunaux en les interprétant, voire en les déformant. Ou alors se pourrait-il que le tour de passe-passe soit réalisé sciemment pour nous refourguer tant bien que mal - surtout mal - ce représentant de l'historiquement célèbre "gauche caviar", que je n'ai jamais considéré comme un homme de gauche?...

 

Et il serait plus qu'étonnant qu'il ne revienne pas aux affaires politiques. Cela dit, on aura beau me vanter ses talents de sauveur de l'Europe à la tête du FMI, de grand économiste, j'attends encore les preuves. Au fait , le monde se porte-t-il mieux depuis son arrivée au FMI? On a évité la catastrophe, me dira-t-on? Ah bon, alors c'est génial, tout baigne.

 

Pour ma part, cela faisait longtemps que je tenais ce monsieur, du moins politiquement, en petite estime et cela s'est confirmé, cette fois au niveau humain, le soir du 6 mai 2007, lorsque, sans même daigner avoir un seul mot pour la candidate socialiste battue, il s'est empressé sur le plateau de télé de déclarer qu'il était prêt, et cela seulement quelques secondes après la fin du discours de Ségolène Royal. Quel style! Décidément, quelle élégance...


En attendant, messieurs et mesdames les journalistes, de grâce, faites votre travail correctement et arrêtez de nous faire prendre des vessies pour des lanternes!   

 

Deuxième motif d'irritation. Quand j'entends dire à la radio - France Inter - que 30 gendarmes sont venus à l'aéroport pour assurer la protection de ce monsieur à son retour des Amériques ! Ah bon, à quel titre officiel avait-il droit à une protection payée par les deniers publics? N'est-il pas redevenu un citoyen comme les autres, ce qui impliquerait que s'il veut une protection rapprochée, il n'a plus qu'à se payer des bodyguards. Un point c'est tout. Mais étrangement, cette "bizarrerie" onéreuse pour le contribuable n'a pas été évoquée par les médias... Mais peut-être que quelqu'un, un lecteur par exemple, sera assez obligeant pour m'expliquer le bien-fondé de cette intervention gendarmesque...

 

Et pour finir, troisième sujet d'irritation, et même plus, je vire à l'écarlate : perdue entre des nouvelles de la layette de l'une et du menu truffé du mari de l'autre dans les journaux, cette nouvelle en fin de colonne:

 

LA FAMINE S'ÉTEND ENCORE EN SOMALIE.

 

Les médias ont les priorités qu'ils veulent...

 

Toujours est-il que certains médias, eux, ont bien apporté la preuve qu'ils sont coupables de blanchiment de l'information, et ce, au-delà du doute raisonnable.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens