Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 16:43

La chancelière a prouvé une nouvelle fois qu’elle sait prendre les coups, d‘où qu’ils viennent. Même quand on lui met la pression… dans le dos.

 

 

Lors d’un récent meeting politique de son parti (CDU) à Demmin, dans l'Est de l'Allemagne, un serveur lui a renversé par inadvertance cinq verres remplis de bière dans le dos. Vu la taille des verres, cela devait faire deux à trois litres qui lui ont été déversés le long de la nuque, mais A. Merkel a pris cette douche de houblon inattendue sans s’émouvoir et a continué de bavarder comme si de rien n’était, se contentant de passer une fois la main dans les cheveux et laissant les réactions de panique à son entourage qui s’est précipité pour essuyer toute cette bière et les bris de verre. Puis, selon les  propos-mêmes du malheureux serveur, « la réaction de la chancelière a été très étonnante :  elle s’est retournée, m’a fait un sourire moqueur et s’est rendue, toute mouillée qu’elle était, à la tribune. »  

Par la suite, elle a levé un verre … de bière (sinon rien !) et a porté un toast. Prost !

Et le serveur maladroit, dans tout cela ? Il paraît qu’au moment du « drame », il a crié un « Scheiße ! » (« merde ») retentissant et qu’il était bien embêté. Pour se faire pardonner, il a proposé d’offrir personnellement un bouquet de fleurs à la chancelière.

On peut dire qu’il s’en sort bien d'être tombé (sic) sur la chancelière. 

En effet, il y a fort à parier que, dans certains autres pays même européens, une telle maladresse aurait pu être considérée comme un crime de lèse-majesté et l’aurait conduit tout droit, au mieux, au Pôle emploi ! Peut-on imaginer une seconde la réaction d’un dirigeant comme – allez, un au hasard – Poutine ? L’idée fait froid dans le dos…

Angela Merkel, dont le calme apparent n’était pas sans rappeler le personnage de la première ministre de la série danoise Borgen-une femme de pouvoir, a pris cette agression involontaire à la bière avec philosophie, n’a pas réprimandé le serveur pour sa gaucherie et n’a pas exigé son renvoi. Et cependant, la chancelière, forte du respect qui lui est dû, aurait pu se mettre en colère contre le malheureux fautif, lui asséner des paroles du genre : « Casse-toi, pauv' empoté ! » ou l’accuser de l’agresser tel un dangereux terroriste durant un déplacement électoral. D'autres l'auraient peut-être fait. 

Ce n'est pas son style. Sans doute pas son caractère non plus. 

Il est vrai qu’en Allemagne, si un dirigeant s’en prenait verbalement de la sorte à un citoyen devant les caméras et qui plus est, pour une faute commise par inadvertance, sa carrière politique en prendrait un sérieux coup auprès de la population. 

 « Angela Merkel, la chancelière cool », encore un exemple à suivre… ?

Pour savoir garder sa contenance en toutes circonstances, certainement.

Bref, cet incident ne tendrait-il pas à prouver qu'un dirigeant politique peut tout-à-fait être "normal" au sens où il n'exige pas d'être traité comme un demi-dieu?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens