Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 20:24

Tentons un rapprochement osé, avec un peu de mauvaise foi, et quelques amalgames, pour lier paléontologie et crises actuelles...

A l’heure où les chantiers gouvernementaux ruinent l’Éducation Nationale et la Santé Publique, revenons à une époque où même les puissants pouvaient peu se soigner : l’ère secondaire.
Déjà : était-on malade il y a 100 ou 70 millions d’années, et comment le savoir ?
En examinant minutieusement des squelettes.
Il y a donc aux States, malgré la récession, des chercheurs qui ont eu les crédits (1) et le temps pour examiner 10 000 individus à la loupe pour connaître leur dossier de santé... posthume. Ce n’est pas en France qu’on accorderait ce genre de crédit qu’on ne débloque même pas pour les humains vivants... Il faut dire aussi qu’au pays du vin et des fromages, la paléontologie, tout le monde s’en fiche ( à mon grand regret, les vestiges ne sont pas protégés), et que les dinosaures français, on les connaît à peine (un livre existe toutefois [2]). En général, on se dépêche de détruire ou recouvrir les fossiles de peur que le chantier ne s’arrête ou prenne du retard. A quoi cela pourrait-il donc servir de s’intéresser au passé de la planète ? (3) 
Las, si l’on était habitué à trouver des trous ou des marques laissés par les dents des prédateurs et des charognards, des traces d’arthrite, ou même des blessures infectées ayant entraîné abcès et empoisonnement du sang, des tumeurs, c’est du nouveau.
C’est chez des hadrosaures (dinosaures “à bec de canard”, les plus nombreux des végétariens du crétacé) (4), qu’on a observé ce qu’une partie de la communauté scientifique considère comme des cicatrices dues à des réparations de fractures, mais que nos spécialistes lient à un cancer.
Le régime alimentaire de ces phytophages, constitué de conifères, riches en agents chimiques cancérogènes, leur semble responsable de cette pathologie. Les ornithopodes nous avertissaient donc depuis leur nuit des temps : il ne faut pas manger n’importe quoi !

Comme quoi, nous n’avons rien inventé !
Quant aux populations actuelles mal éduquées et / ou peu fortunées qui, hésitant à se faire dépister, fuyant le bio pour les supermarchés bas-de-gamme, développeraient des maladies aux soins mal ou peu remboursés, elles pourront se dire qu’elles ont au moins un point commun avec les dinosaures. On se console comme on peut...

                                                                Le nain paléopathologiste


(1) Tant qu’on est est à rigoler, notons que toute la recherche en paléontologie aux USA reçoit en un an ce qu’a coûté le tournage du film Jurassic Park. Ce n’est déjà pas grand chose pour ce territoire ; on imagine que dans notre beau pays, ça doit ressembler à un épisode d’Avocats et associés...
(2) Dinosaures de France, Éric Buffetaut, BRGM, 1995.
(3) Ben, oui, tiens, pourquoi je m’intéresse à ça, moi ? C’est la première fois que je me pose la question. Si encore ça nous servait pour notre quotidien ?!
(4)
http://dinonews.net/wiki/index.php?title=Pathologie

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens