Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 22:12

Eldorado, "le doré".... "pays de rêve, regorgeant de richesses" ...de l'or, de l'or....
Road-movie: genre cinématographique dont tout le monde possédant l' internet peut trouver la définition sur au moins wikipédia.....

L'Eldorado, ils ne le trouvèrent pas.... de l'or , oui.... (les Conquistadors...).
L'Eldorado, ils ne le trouvèrent pas, les héros du film de Bouli Lanners... de l'humain, oui.

Pourquoi je défendrai ce film?

Parce que, primo, j'ai passé un bon moment au plat pays, mes yeux errant sur la ligne d'horizon, entre ciel nuageux et champs solitaires.
Sur les routes de Belgique, qui m'ont rappelé celles de nombreux voyages, plus ou moins longs, ceux de mon enfance, quand, allongée sur la banquette arrière, je me laissais emporter vers un lieu de vacances, en suivant du regard la crête des arbres, ou simplement perdue dans le ciel bleu, et parfois frissonnante face à l'immensité du ciel étoilé, toujours plus profond, plus attirant, plus angoissant.... quand on a l'impression que le voyage ne se finira pas, que la voiture ne s'arrêtera plus, et qu'on est toute seule, et pour toujours..... juste se laisser emporter.... on  arrivera quelque part, finalement...
enfin, ça, c'est pour mon road-movie personnel...

Revenons au film Eldorado, film aussi éloigné que possible de The Dark Knight (que j'ai vu aussi, et aimé, mais d'autres nains ont déjà dit pourquoi...). 

Pas de héros, mais des personnages, oui...
Ils ont leur histoire, ils se rencontrent, ils feront  un bout de chemin ensemble, ils croiseront d'autres "fous" , doux dingues ou plus inquiétants, voire même psychopathes.... ils s'entr'aideront un moment.... et se quitteront...
Bien, c'est un road-movie, vous avez compris???

Mais c'est si farfelu, si absurde, si tendrement drôle...
on cherche, on trouve, l'espace d' un instant, on perd, on se perd à nouveau ...
Pourtant, je m'y suis sentie dans une bulle de chaleur, d'humanité, de fraternité, ouverte et partagée, qui m'a émue et amusée... 
Le film flirte avec le drame, mais avec une certaine légèreté, comme s'il était toujours à côté, un peu étouffé....(comme dans la scène de la dispute entre un père et son fils, qui nous parvient du fond de la maison),  par un réalisateur généreux, qui ne nous fera pas basculer...

Parce que c'est la vie, et qu'on la connaît tous...
Et si la fin ne semble pas en être une, c'est parce que rien n'est définitif, évidemment....

Ces personnages ne sont pas pour autant ordinaires, ou du genre que l'on rencontre tous les jours....
Les voilà dans un film curieux, curieux des gens, de leur étrangeté.... ...
 

  



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens