Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 20:30

Il est chouette le nouvel opus de l’adaptation au cinéma de mon héros d’adolescence : Batman.

Même s’il vaut mieux avoir vu, pour bien comprendre, le joli précédent du même réalisateur Christopher Nolan (Batman begins),et que l’on sent quand même passer ces plus de 2h15 de chaos et de désespérance, The Dark Knight est intelligent, adulte, ne prend pas le spectateur par la main pour lui expliquer ce qui se passe, et, à mon humble avis, est à voir.

Les scènes d’action bien réalisées, les images soignées, les effets spéciaux impeccables qui se font oublier, les acteurs bien choisis (Heath Ledger, impressionnant de perversité en Joker, Aaron Eckhart, toujours parfait, en Double Face, Christian Bale, Batman impénétrable et ambigu, Gary Oldman, commissaire Gordon très sobre, et Morgan Freeman, la touche d’humour et d’humanité), le clin d’œil à l’actualité (la Chine en prend plein la tronche) maintiennent l’intérêt jusqu’à la fin sans triomphalisme.

Cette peinture réaliste d’une société où le public/décor est mené en bateau par ceux qui le rackettent, le gouvernent ou peinent à le protéger, ainsi que ce héros qui génère et entretient le “mal”qu’il est censé enrayer, laisse espérer une (des ?) suite (s) de qualité, contrairement aux navets kitchs du milieu de la série.

J’aimerais bien que notre sombre héros y croise, comme dans la BD, le Dingue (tiens, un personnage DC Comics que je n’ai pas retrouvé sur le web), qui ne déparerait pas, joli garçon par ailleurs, cette galerie de personnages qui ont une chauve-souris dans le beffroi (une araignée au plafond, en français).

Le Nain Paléontologue

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
la naine minuscule que je suis a enfin accepté de voir ce cher batman en grand écran de "le" cinéma...<br /> pourquoi "enfin"...parce que, oui, j'ose l'avouer, batman et autres héros en mini-slip, je ne raffole pas, loin de là, j'évite même de passer à moins de 200m d'un cinéma pendant la durée des séances de "héros" pour ne pas avoir à me retrouver face à un petit morveux encore plus minuscule que moi, qui crie en montrant fièrement son t-shirt batman "ouai c'est moi que je suis batman!!" parce qu'en plus, il parle correctement le dit morveux...<br /> donc, nous voilà décidées (une autre minuscule m'accompagnant, une plus minuscule encore héhé)...en route vers batman the dark knight (et en VO, c'est rare)...<br /> et quelle ne fut pas ma surprise ??<br /> passons sur les effets spéciaux qui sont épatants (c'est dit dans l'article), heath ledger est époustouflant (je cherche un terme plus fort mais à part énumérer "magnifique" "impressionnant" "époustouflant"...je ne trouve pas), je ne m'étalerai pas plus sur son jeu d'acteur (parce que je préfère garder une certaine simplicité de l'argument, tout à fait adéquat)...<br /> mais par dessus tout, ce qui m'a impressionné, c'est ce travail remarquable sur la bande originale...<br /> d'habitude, dans un film d'actions, la bande son accompagne l'image, elle l'"illustre", elle est parfois trop forte, fait mal à la tête (mal réglée par le projectionniste parce que les producteurs veulent un son omniprésent), elle est même parfois omnipotente, elle bouffe l'image, annonce ce qui va se passer, elle est téléphonée...<br /> c'est la première fois, dans ma jeune expérience de cinéphile, que je m'intéresse autant au son au cinéma (ça paraît évident mais pas tant que ça), la bande originale n'accompagne plus l'image mais elle fait l'image, je suis impressionnée...elle n'éclate pas dans les oreilles, ne donne pas mal à la tête, elle est forte quand il faut, elle est comme "rayée" quand il faut, le spectateur se trouve dans une sorte de bulle sonore à certains moments, elle est décalée, plus dans le rythme, elle est cassée...puis elle éclate comme un orchestre, avec toujours plus de vigueur et d'acharnement (dans un sens positif)...<br /> j'en suis toute retournée<br /> tout ça, je prends (parce qu'il y a certaines choses à laisser mais elles ne font pas le film) et rien que pour ça j'irai le revoir et encore le revoir
Répondre
J
Brillant article du Nain paléontologue, mais je me risque à dire que j’ai trouvé subitement – vers la deuxième partie du film - le temps un peu long, car je commence de plus en plus à « fatiguer » devant toutes ces orgies de scènes d’action. Cela dit, on ne va pas voir Batman quand on n’aime pas les scènes et films d’action (définition du film d’action telle que je l’ai lue récemment : quand Bruce Willis sauve New York en caleçons ). Donc j’aime beaucoup les films d’action. Mais je sature progressivement. Et à mon avis, le plein d’action dans la deuxième partie du film se fait un peu au détriment des personnages. Mais ne serait-ce que pour cette scène d’action et d’anthologie avec la Batman-moto, que je recommande à tout le monde, le film vaut d’être vu. C’est après que j’ai saturé, je devais avoir eu ma dose de destruction massive...<br /> J’ai vu le film en VO et ma foi, j’ai trouvé la voie mutée de Christian Bale en Batman sacrément irritante, même un peu grotesque. Était-ce voulu ? Sinon, l’austérité du jeu de Christian Bale sans sa panoplie de chauve-souris est pleine de justesse et Aaron Eckhart, Gary Oldman et Morgan Freeman sont impeccables. Michael Caine, petit rôle, mais il crève toujours autant l’écran - Reste le personnage féminin, dont je me demande quand on retrouvera une actrice aussi charismatique et chaleureuse que Kim Basinger dans le premier Batman et avec autant de tonus que Michelle Pfeiffer dans le second ? Ce qui fait que les personnages féminins restent « négligeables » (même Nicole Kidman, actrice « valeur sûre », sonnait faux et minaudait étrangement dans le détestable/abominable film avec Val Kilmer (abominable surtout pour ce pauvre Val Kilmer qui se démarquait de tous les autres Batman en tentant d’apporter à la noirceur du personnage une profonde mélancolie – prouesse qui manifestement n’intéressait pas le réalisateur, responsable d’un des plus navrants Batman de la « série »).<br /> Heath Ledger enfin : stupéfiant est bien le mot. Lui aussi se démarque des autres personnages des films réalisés à ce jour. Au départ, il a l’air d’une réplique du Joker de Nicholson dont le maquillage aurait coulé, avant que l’on comprenne qu’il n’a de ce Joker-là que le nom. Insaisissable au sens littéral comme au sens figuré. Tout a été dit ou presque sur la manière géniale dont il a joué le personnage. Je n’y reviendrai pas. On aura donc tout lu dans la presse sur la façon stupéfiante dont il a joué le rôle. Tellement même qu’on lit un peu tout et n’importe quoi, surtout de la part de certains intellectuels en mal de concepts qui veulent à tout prix interpréter jusque dans sa mort et plongent ainsi littéralement dans le mauvais goût. Je citerai au hasard ce commentaire lu dans la presse, selon lequel la vue du visage d’Heath Ledger en Joker était tellement déstabilisante, parce qu’il avait l’air de resurgir de chez les morts pour nous poursuivre. Pire, on ne résiste pas au plaisir de nous affirmer que son rôle fait l’effet de porter déjà en lui le suicide. Rectificatif : Heath Ledger ne s’est pas - forcément - suicidé. Tout cela parce que Ledger a joué de manière radicale ce rôle, et cette manière serait auto-destructrice, nous dit-on. Mais il jouait tous ses rôles de manière radicale ! Pour notre plus grand plaisir de cinéphiles. Quant au reste, qu’on arrête de faire des comparaisons de mauvais goût à posteriori! Bref, cher Nain paléontologue, certains seraient bien inspirés de lire ton excellent article sur Batman, dont on peut apprécier la rigueur de la critique cinématographique.
Répondre
D
Heureusement, nain paléantologue, que tu as bien précisé que les navets dont tu te gausses sont ceux du milieu de la série! Car, pour ma part, j'ai vraiment beaucoup aimé les deux premiers films, signés par Tim Burton, et en particulier le second, très beau, très noir, et émouvant grâce au personnage schizo (mais ils le sont touts peu ou prou c'est vrai) de Catwoman interprétée brillamment par Michelle Pfeiffer.<br /> Cela dit, je n'ai pas vu ce nouvel opus. Je suis tentée.
Répondre

Présentation

  • : Le blog des Nains d'Orgue
  • : Un blog collectif par des amis qui n'ont pas leur langue dans la poche.
  • Contact

Profil : Qui Sommes-Nous

  • Les Nains d'Orgue
  • Le blog des nains d'orgue est fait par une bande d'amis citoyens de France et de l'Union européenne. C'est le journal de leurs humeurs, de leurs coups de cœur, de leurs fous rires sur l'actualité, la science, les livres, le cinéma, les balades, l

Recherche

Archives

Liens